Le Zopilote appartient à l’espèce des vautours. J’ai pu l’observer maintes fois au Mexique et au Guatemala et nous avons développé une amitié qui perdure au-delà des frontières et des années. Son nom vient du Nahuatl zopilotl… merci à qui me donnera l’étymologie de ce mot ! Comme tout bon vautour, il excelle dans le nettoyage. Vu que 2016 sera une étape de plus dans notre voyage vers notre essence, il est urgent de devenir un ‘parfait petit os creux’ comme le disait Archie Fire Lame Deer, afin que le souffle divin, le souffle de Vie, puisse nous traverser. D’où l’utilité d’avoir un vautour pour ami.

Souvenez-vous de cette jolie histoire. Lorsque le Bon Dieu répartit les tâches parmi le peuple des oiseaux, après avoir distribué les qualités les plus évidentes – le chant, le ramage, les couleurs, la grâce et j’en passe, la mine un peu contrite, il dit : bon, il va falloir que quelqu’un se dévoue pour faire le ménage, nettoyer les carcasses qui trainent, mettre de l’ordre dans les déserts et les montagnes. Inutile de dire que personne ne se pressa au portillon pour une tâche si ingrate. C’est alors que le vautour au grand cœur généreux s’avança : Pas de souci ! mes frères, mes cousins et moi allons nous charger de cette besogne. Depuis ce jour, le peuple des oiseaux a le plus grand respect pour le vautour et une bienveillance infinie pour toute sa famille.

Le Zopilote vous aidera aussi à descendre sur terre, à vous pencher sur les détails de la vie matérielle pour en cueillir la beauté en toute circonstance, à aimer la simplicité, à juste accepter ce qui est, sans état d’âme. Bienveillance et amour désintéressé, autant à l’aise en planant dans les hauteurs avec une perspective grand angle sur le monde que plongé dans la réalité de la vie incarnée sur la planète bleue – de quoi avoir hâte de faire alliance avec cette créature merveilleuse ! Il vous montrera comment créer de grands espaces dans vos cœurs et dans vos têtes lorsque la vie vous fera passer par des canyons resserrés ou des gorges étroites.

Aussi patiente qu’élégante, la Mante drape sa puissance dans son don pour le mimétisme. Elle passe souvent inaperçue, ne fait pas de bruit... ici pas d’égo surdimensionné, pas d’énergie spirituelle négative, pas d’arrogance. Sa plus grande force est sa capacité de renoncer à ce qu’elle aime le plus, de prendre ses distances lorsqu’elle risque de s’attacher… Elle connaît sa propre vulnérabilité, elle ‘sait’ la Vie de l’intérieur, qui, afin de perdurer, passe inévitablement par tant de morts… de projets, de relations, d’espoirs, de personnes, de tranches de vie, de logis, de lieux, de croyances et de certitudes. Avec son aide, vous ne serez plus esclaves de vos peurs, ni même de vos projets ou de vos idéaux, enfin vous serez libres, légers et lumineux !

Si la patience de la Mante est légendaire lorsqu’elle traque une proie, au moment de passer à l'action sa frappe est redoutable et fulgurante dans sa rapidité et sa précision. Qu’il en soit ainsi lorsque vous traquerez vos peurs, vos doutes, vos nostalgies, vos angoisses, vos dépendances et vos attachements.

La Mante vous tiendra la main lorsque vous serez devant ce livre blanc fait de tant de pages blanches que vous en aurez le tournis et que vous serez peut-être tentés de fuir pour échapper à la réalité. La Mante n’a pas peur du vide. Aventurière, elle s’en réjouit et se met à l’affût de ce qui va en émerger. Elle vous fera un sourire d’extraterrestre avec sa petite tête en triangle et ses yeux tout ronds réveilleront l’étincelle blottie au fond de votre cœur, les éclats de rire figés et la confiance endormie. Prenez le temps de faire silence à l’intérieur de vous pour écouter le murmure de la Mante : elle voit là où nous sommes aveugles, elle entend lorsque nos oreilles sont bouchées. Prophète, visionnaire, sage, laissez-la vous guider tout au long de l’année.

En résumé, voici quelques mots-clés pour cette année : épurer, pragmatisme, humilité, lien… à soi, aux autres, à la Création. Tout au long de 2016 nous serons invités à poser les fondations d’un nouveau cycle au service de la Vie, sur un terrain propre et bien aménagé, en conscience et ensemble. Je vous souhaite beaucoup de tendresse et d’amour, sans oublier les rigolades et saines folies !