Autour de nous, il y a toujours de la beauté quelque part : des yeux qui brillent, un sourire, une mélodie, un parfum. Et du confort : un toit, de quoi manger et un vêtement chaud, des chaussures qui ne prennent pas l’eau. En cette période de l’année, et en cette saison de l’humanité empreinte de beaucoup de souffrance, j’aimerais vous inviter à ouvrir votre cœur plus grand que jamais et d’y mettre une gratitude infinie.

Le symbole attaché à la dernière pleine lune du 27 octobre nous invite à l’abondance : la marmite remplie d’or au pied de l’arc-en-ciel. Bien sûr, peut-être que vous aurez le bon billet de loterie – enfin !, mais un or moins sonnant et trébuchant est à notre portée, où que nous soyons : à l’intérieur de nous, dans notre potentiel infini, dans la nature, dans des dizains de milliers de projets qui voient le jour aux quatre coins de la planète. Vous ne les voyez pas ? changez de source d’information ! Tout comme nous faisons de notre mieux pour nourrir notre corps avec des aliments sains, notre esprit, notre âme, ont besoin également de recevoir des informations enthousiasmantes, belles, stimulantes. Pour les anglophones, inscrivez-vous à http://www.trueactivist.com/ ou encore à http://positivenews.org.uk/. En français : http://www.le-jbn.com/ et http://www.bonnesnouvellesdujour.fr/ . Si vous en connaissez d’autres, merci de partager !

Les énergies cosmiques du moment confirment le potentiel de cette abondance de la nature qui nous réjouit les yeux et le climat lunaire de ce mois. Jusque vers le 7 novembre, Jupiter, le père des dieux, nous invite à guérir et transcender toutes les discordes, les conflits, incompréhensions, divisions, séparations et autres freins à la prospérité intérieure et extérieure. Il délègue le processus à Chiron, le guérisseur blessé, porteur d’espoir et de confiance, dont les talents de rassembleur bienveillant et de guide enthousiaste ne sont plus à démontrer. Souvenez-vous : il ne tient qu’à nous. Si notre Jupiter intérieur impose des priorités basées sur le profit matériel, des dogmes, des règles, des contraintes, des limites, – religieuses, de société, politiques, morales – c’est qu’il a dévié de sa mission de départ et nous resterons piégés dans des peurs, dans une fausse modestie, une humilité factice. Par contre, en tant que Leader éclairé, soucieux du bien-être de ses sujets, cohérent et clair dans ses valeurs, il nous permettra de sortir sereins des défis que nous ne manquerons pas de rencontrer. Après tout, nous sommes en période de Scorpion, avec autant de morts et de renaissances qu'il le faudra !

Avec pour acteurs principaux Mars et Vénus, le scénario implique toutes nos relations : intérieures, de couple, au travail, dans la famille, entre amis et inconnus. Il ne s’agit pas seulement de passer du jugement condamnant à la simple observation, mais apprêtons-nous à recevoir critiques, attaques (verbales j’espère !) et agressivité qu’il s’agira de gérer gracieusement, dans l’ouverture plutôt que dans le repli sur soi. Le décor est le signe de la Vierge… pas le plus rigolo du zodiaque, surtout très exigeant. Il va falloir aller dans le détail, avoir un bon discernement, être méticuleux, minutieux, faire un nettoyage colossal pour nous libérer de tout, vraiment tout, ce qui est superflu. ‘L’abondance est dans le vide’ comme nous l’enseigne si bien Nassim Haramein. Ou encore, avec les mots de Kaypatcha ‘l’expansion dans la contraction’… Voilà une jolie pirouette à faire, de préférence en dansant, en chantant et… en toute conscience.

La période du Samain, le nouvel-an celtique, se déroule autour du 1er novembre et se trouve cette année au cœur d’une liste sans fin de méditations, événements, rencontres pour la Paix dans le monde entier. La nuit du 31 octobre ouvre une brèche entre les mondes, pour que les vivants et les morts puissent se rencontrer. C’est aussi le moment propice pour faire le deuil d’anciens projets, espoirs ou illusions pour retomber sur nos pieds, bien ancrés dans la Terre-Mère, et de nous engager dans de nouvelles aventures concrètes, à l’écoute de nos besoins mais aussi de ceux des autres. Profitez de cette nuit pour méditer, faire le point, vous sentir un avec tout l’Univers. Les réponses vous parviendront dans les jours et les semaines qui suivront. Et pour chaque fleur que vous déposerez sur une tombe, mettez-en une dans votre cœur, pour l’inviter à s’ouvrir en confiance, avec tendresse et amour.