Nous sommes de nouveau en plein carré Uranus-Pluton – l’avant-dernier de la série. Pour vous rafraîchir la mémoire, référez-vous au Billet de l'équinoxe d'automne 2012. Dans l’hémisphère nord, ce climat de tension se superpose à la période la plus sombre de l’année, qui souvent est aussi la plus lourde, où tout semble ralentir pour bien nous permettre de savourer les dernières épreuves de patience de 2014 ;-). Pendant les trois jours du solstice (le moment clé est à minuit dans la nuit du 21 au 22 décembre), arrivés au creux du cycle, nous retenons notre souffle…. Puis c’est reparti vers la lumière, vers le printemps, le renouveau, l’aventure, vers la Vie ! Chaque solstice est un mouvement de bascule qui s’inscrit dans la grande danse de l’Univers. Au même moment, l’énergie de la nouvelle Lune donnera l’impulsion à cette renaissance.

Profitons-en pour nous calquer sur ce mouvement et devenir le changement ! Cela demande de descendre au plus profond de nous-mêmes (les longues soirées s’y prêtent), de renoncer aux ‘sparadraps’, de traverser les colères, tristesses, doutes, peurs et j’en passe, pour nous reconnecter à notre essence et hop ! - sans trop analyser ni réfléchir - la manifester au quotidien. Pour parer au plus pressé dans la gestion de nos états d’âme nous avons toute une panoplie d’outils : EFT, yoga, arts martiaux, sport, ho’ponopono, PNL, les amis….

Mais fondamentalement, à l’heure actuelle et dans notre culture, afin d’installer un changement durable personnel et collectif, seule la mobilité de la conscience nous permettra de changer de vision du monde avec compassion. Cela signifie : sortir de la division, de la séparation, de la dualité – sans jugement négatif. Avec une profonde perception de la connexion, du lien existant entre tous les éléments de la Création, entre les personnes, entre le micro et le macro, comment pourrons-nous encore massacrer la Nature ? entretenir des inimitiés ? subir des tyrannies de toutes sortes ? consommer n’importe quoi ? vivre dans la peur ? déléguer notre pouvoir à des ‘autorités’ ? jeter notre bon sens à la poubelle ? et j’en passe…. Sur un plan collectif, cela peut conduire à s'engager pour qu'au travail la cantine privilégie les produits bio, pour éviter qu'à l'école les enfants soient aspergés d'ondes de toute sorte, ou encore à créer des mouvements de solidarité et d'entraide, des cercles de partage.

Que les autres particularités du ciel de décembre ne m’en tiennent pas rigueur si je les passe sous silence. J’ai choisi de vous inviter à célébrer le solstice en en recevant l’énergie en conscience. Puisse-t-elle vous soutenir dans le processus : que votre changement de vision du monde vous donne des ailes, de la joie et de l’enthousiasme ! que la perception d’un Univers relié devienne spontanée et naturelle, source d’inspiration pour votre entourage !

A toutes et à tous, bon solstice, bonnes fêtes de fin d’année !