Le climat du mois a pour toile de fond Mercure rétrograde qui, dès demain 19h, entame sa rétrogradation proprement dite pour changer de direction en soirée du 25 octobre et se retrouver le 10 novembre au terme de tout le processus démarré le 14 septembre déjà.

Le pilier du périple se focalise sur le 16 octobre avec le symbole suivant : une 3e aile sur le côté gauche du papillon. Les mots-clés et concepts qui lui sont attribués évoquent un déséquilibre heureux, une dysharmonie gracieuse, une imperfection nous invitant à accueillir nos fragilités et celles des autres avec bienveillance. Dans un monde en pleine mutation l’équilibre n’est pas facile à trouver ni à maintenir, mais nous avons durant cette période une grande opportunité de libération émotionnelle. Vu que la rétrogradation a lieu dans le signe de la Balance, elle touchera plus spécifiquement le domaine relationnel, y compris le lien que nous entretenons avec nous-mêmes. Pendant cette période les écueils, blocages ou autres obstacles nous apparaîtront avec clarté, ainsi que la manière dont nous pouvons activement assainir et pacifier nos relations proches, à condition d’investir patience, respect de l’autre et sagesse. Les premiers indices concernant le défi à relever nous ont été présentés entre le 19 et 21 septembre – à vous de voir ce qui a marqué ces jours-là. Le 16 octobre sera l’occasion soit d’une prise de conscience, soit d’un dénouement, ou encore d’un événement inattendu dans ce contexte. Enfin, autour du 4 novembre la ‘nouvelle donne’ devrait être conscientisée et intégrée. Tout ce processus s’inscrit en parfaite synchronicité dans la période post-équinoxe, qui avait marqué le début d’un temps nouveau pour établir, retrouver, créer l’harmonie en nous et autour de nous, avec et malgré tous les éléments impondérables, improbables et inattendus que nous ayons pu être amenés à vivre.

Les événements marquants de ce mois sont les deux éclipses invisibles en Europe, mais dont l’énergie se diffuse sur toute la planète. Le 8 octobre aura lieu une éclipse lunaire totale (pleine lune) et le 23 une éclipse solaire partielle. La première, porteuse de liberté et de reconnexion avec notre essence profonde, sera l’occasion de traverser les illusions et apparences dans lesquelles nous nous sommes piégés peut-être depuis longtemps déjà. La meilleure stratégie sera de nous abandonner totalement à ce changement de perspective et de vision, plutôt que de résister en campant sur nos anciens schémas au risque de déboucher sur un climat d’agressivité et de violence.

Lors de la culmination de l’éclipse solaire, le Soleil sera à 0° Scorpion, un ‘canal avec l’invisible’, où nous avons intérêt à déléguer, à nous mettre sur ‘pilotage automatique’ – en conscience. Conjoint à Vénus, le Soleil nous invite à manifester clarté et intégrité dans notre manière de pratiquer les valeurs humaines, à faire le point avec humilité sur nos habitudes de juger et de faire des projections. Si notre égo risque d’en prendre un bon coup, nos capacités psychiques de clairvoyance, de perception subtile, etc. s’en trouveront stimulées, pour autant que nous relevions le défi.

Sachez aussi que ce n’est pas le moment de jouer le héros sauveur, ni de faire de l’acharnement thérapeutique. Celles et ceux qui ont choisi de ne pas encore s’éveiller, donc de dormir paisiblement, risquent de devenir féroces comme des ours réveillés en plein sommeil hivernal si nous les dérangeons… leurs morsures et coups de griffe peuvent faire très mal. A chacun son rythme, son temps et sa manière de s’éveiller – en douceur ou brutalement, sans l’avoir demandé. Ou pas du tout….

Pour les autres, c’est une période de grandes opportunités pour guérir, grandir et confronter les vieux démons. Un engagement impeccable vis-à-vis de soi-même sera récompensé par l’ouverture sur une nouvelle tranche de vie, plus légère, plus joyeuse et plus sereine.

A toutes et à tous, que ce mois d’octobre soit riche en moissons prospères !