Les changements passent moins par le psychique et se manifestent plus rapidement au niveau physique, jusque dans notre ADN, entre autres par de grandes fatigues. D’où l’importance d’aimer notre corps, de le bichonner, de l’écouter, de lui parler avec tendresse et de lui être reconnaissant. Imaginez tous les programmes ‘par défaut’ qu’il ne cesse d’activer à chaque seconde, même avant notre naissance déjà !

2013 est davantage une année d’intériorisation, d’intégration des nouvelles énergies qui se feront de plus en plus présentes – comme si nous étions en couveuse avant de renaître. Vous qui lisez ce message êtes encore des précurseurs, même si le nombre de personnes qui s’éveillent ne cesse de croître. Il est donc d’autant plus important d’acquérir un centrage et un ancrage impeccables, d’assurer une cohérence intérieure à toute épreuve. Nos projets mûrissent, les graines semées prennent le temps de germer pendant que nous pratiquons le retrait, l’épuration, le voyage vers l’essence et l’essentiel. Parfois ce sont les événements de la vie qui s’en chargent…
Une fois que nous aurons lâché nos croyances, certitudes, anciens schémas et habitudes, de nouveaux points de repères pourront se manifester, pas avant – ceci concerne tout le monde, que vous soyez bourgeois, alternatif, athée, catholique pratiquant, guérisseur, artiste, scientifique, riche ou pauvre. Le décalage qui se fait sentir au niveau personnel comme au collectif n’est pas agréable à vivre, d’où la nécessité de prendre du temps pour soi autant que possible, pour ne rien faire, pour se reposer, pour voyager ‘à l’intérieur’. Les habituels programmes printaniers de détox sont à renforcer, ainsi que les nettoyages auriques à pratiquer régulièrement, sans oublier ceux des lieux où nous habitons.
On peut aussi s’attendre à des dérapages, celles et ceux qui n’auront pas réussi à monter dans le train en marche risquent de se marginaliser de plus en plus, d’avoir des comportements peu agréables, voire agressifs. Ce sera une excellente occasion pour nous de pratiquer cohérence, centrage et non-jugement !

A la suite de la série d’alignements cosmiques de 2012, l’équinoxe de printemps du 20 mars apporte bien sûr son énergie d’équilibre et d’harmonie. Heureusement ! car il nous demande aussi de trouver un nouvel équilibre entre la rigueur et l’expansion, la joie et le sérieux, l’ouverture sur l’inconnu et les rémanences de l’ancien monde, la confiance et la peur du changement, l’expansion de la conscience et les vieux démons. Entre fin et commencement, nous passons un portail de taille. Chiron, le guérisseur blessé, monstre ou bienfaiteur selon l’affection qu’on lui porte, est comme un gardien bienveillant dans tout ce processus. Plus nous serons attentifs à l’intention réelle derrière chacune de nos actions, attitudes et pensées, mieux il nous guidera vers une paix intérieure durable, au service de la vie. En cet équinoxe, il nous conduit vers une plénitude intérieure dont nous commencerons à percevoir les premiers signes une fois que nous aurons franchi les embûches de la période de Pâques. N’oubliez pas non plus d’observer les événements personnels et collectifs des éclipses du 25 avril (lunaire partielle) et du 10 mai (solaire annulaire). Rendez-vous au solstice d’été pour faire le point !

Quelques mots-clés pour cette période :
Vivre et laisser vivre, prendre soin de notre corps, repos, laisser une nouvelle harmonie s’installer, tolérance, patience, accueillir l’ouverture de conscience qui est en route et les surprises qui l’accompagnent.