Un monde de paix
Et nous dans tout cela ? Nous vivons un moment extraordinaire de l’aventure humaine – si nous le voulons bien. Depuis 1987 nous avons commencé à franchir le seuil entre deux grands cycles de 26'000 ans ponctués par les lentes rotations de l’axe terrestre autour de lui-même. Notre système solaire – et nous avec – sera entièrement dans la Bande Photonique, un espace où les particules de lumière vibrent à un taux extraordinairement élevé, à fin 2012. D’où accélération, malaises et mal-être, mais aussi grandes mutations, éveil des consciences et ouverture des cœurs. A un moment où science et spiritualité se rejoignent de plus en plus – nous sommes tous des êtres de lumière, puisque l’ADN produit des photons, ou particules de lumière – il nous appartient de parcourir le pont qui relie l´infiniment petit et l´infiniment grand. Pourquoi ? afin de savoir qui nous sommes au plus profond de nous-mêmes, afin de vivre une vie de plénitude en donnant le meilleur de nous-mêmes. C´est l´occasion de prendre pleinement possession de nos pouvoirs – responsabilités incluses – et de participer en conscience et en continu à la création d’un monde de paix.

Dans ce contexte et grâce aux recherches en physique quantique, nous pouvons maintenant activer et nous réapproprier la globalité de notre ADN, autrement dit les fameux 97%. L'utilité du processus ? Etre bien dans sa peau, dans tous les domaines, vivre une vie fluide faite d’une succession de synchronicités heureuses en nous rapprochant de notre essence à pas de géants.

Programmes par défaut
Depuis une vingtaine d'années, les chercheurs avancés ont non seulement repéré au microscope plusieurs brins d'ADN supplémentaires, mais aussi découvert que c'est là que se logent nos 'programmes par défaut' dont nous n'avons pas conscience. Une partie de ce matériel est hérité ou acquis et n'est pas en harmonie avec notre essence. Il s’agit des croyances qui nous ont été inculquées dès notre plus jeune âge, qui à leur tour ont engendré des décisions, des interdits et des habitudes. Il s’agit aussi des peurs projetées par nos parents et éducateurs, par la religion judéo-chrétienne et la société en général, ainsi que des habitudes génétiques transmises depuis des générations. Enfin, il s’agit également de toutes les mémoires issues d’expériences que nous avons faites depuis notre vie fœtale et qui, à partir d’une première blessure inscrite dans nos corps physique et énergétique, nous rappellent sans cesse la chute du paradis. Or, si nous voulons vivre une vie affective et professionnelle réussie, être en bonne santé et simplement heureux, il ne va pas suffire de se connaître ni de s’accepter, mais il va falloir tomber en amour avec soi-même, avec son essence. Et pour cela, il sera judicieux de faire un peu d’ordre en recensant ce qui n’a plus de raison d’être, en récupérant et réveillant ce qui est utile et en nous libérant de tout ce qui, finalement, ne nous appartient pas.

Ce qui est utile ne se trouve-t-il pas précisément dans le 3% ? me direz-vous. L’ADN connu concerne nos gènes et ce, dans une vision déterministe. Or, nous savons maintenant que les gènes contiennent de l’information certes, mais seulement en ce qui concerne les vis, les boulons, le matériel qui sert à construire l’édifice humain. Ils sont incapables de s’activer sans que quelque chose dans l’environnement ne déclenche leur activité. Cette découverte a d’ailleurs conduit à une nouvelle science : l’épigénétique. L’être humain n’est donc pas une machine bio-chimique. En plus, dans des épisodes de NDE (Near Death Experience, expérience proche de la mort), des personnes cliniquement mortes sont retournées à la vie et ont raconté avec précision ce que les médecins ou personnes présentes ont dit et fait. Donc, EEG à plat n’égale pas mort et force est d’admettre l’importance de ce que nous appelons la ‘conscience’ qui va donner l’ordre au cerveau d’organiser les informations provenant du champ matriciel, cet immense océan – vide selon la physique classique – qui regorge d’ondes, de vibrations, de fréquences de toutes sortes. L’information à laquelle nous avons ainsi accès concerne la continuité, autrement dit la perpétuité de la vie. Avez-vous déjà eu la sensation de ‘savoir’ tout au fond de vous-même, d’une manière si claire et irrévocable que vous n’avez même pas songé à expliquer, ni à justifier et encore moins à prouver ? C’est le savoir silencieux des chamanes, l’intelligence innée ou encore la science noétique.

Vu que dans la vision quantique tout coexiste, il se trouve que le 97% de notre ADN stocke aussi le secret de la continuité de la vie, en résonance avec le champ matriciel. En accédant à cette banque de données, une incroyable caverne d’Ali Baba se révèle à nous ! Par notre intuition, nos rêves et la confiance en ce savoir inné, nous allons enfin pouvoir grandir et devenir autonomes autant au niveau du corps par la gestion de notre santé de manière harmonieuse, qu’au niveau de l’esprit, des émotions et des croyances.

Comment ?
Nous connaissons le pouvoir du verbe, nous savons que nous sommes faits d’eau à 80% environ et que l’eau a une mémoire. En conjuguant ces éléments, il est aisé de comprendre que – pour autant que l’intention soit forte, impeccable et engendrée par un état d’amour – nos commandes verbales ciblées ont toutes les chances d’aboutir. Si, en plus, nous en croyons les dernières recherches russes de Piotr Garjajev, l’agencement des bases de l’ADN constitue un proto-langage, ancêtre de toutes nos langues parlées. Son équipe est en train de travailler sur le décodage de l’ADN à un niveau qui n’a plus rien de biochimique, mais qui raconte l’histoire de la création de la vie manifestée. Suspense…..

Le processus d’activation de l’ADN se compose d’une série de protocoles comme on en radionique ou en kinésiologie. Basés sur les concepts de base de la physique quantique appliqués à l’être humain, il s’agit d’abord de faire un état des lieux. Le thérapeute s’adresse à l’intelligence innée de la personne et obtient des réponses (système oui/non par pendule, test musculaire, radionique ou autre méthode) qui seront incluses au moment de la commande. C’est un peu comme si on introduisait des données dans un programme et qu’à la fin on appuie la touche ‘save’. Ces données concernent aussi bien l’infiniment petit comme par exemple la réparation d’un chromosome, que les mémoires ancestrales, les influences d’égrégores de toutes sortes, des traumatismes émotionnels et j’en passe. Parfois on approfondira quelque peu, mais le plus souvent possible on va simplement inclure les réponses sans autre complication. Le corps – au sens large du terme – sait. Fini les éternels ‘mal à papa ou à maman’, les vies antérieures qui alimentent le goût du drame. Avec l’accélération de la fréquence vibratoire ambiante, le temps est aux raccourcis. Et ça marche !

N’oublions pas qu’à l’aube de ce nouveau cycle de 26'000 ans, nous nous apprêtons à transcender la polarisation, à aligner notre conscience avec celles de la Terre-Mère et du Centre galactique. Le processus se fera par étapes à l’image des échelons de l’échelle de Jacob ou l’ascension du bouleau chamanique. Il s'agit d'une approche efficace sans être pesante, donnant des résultats rapides et durables au niveau du changement de comportement et de l'amélioration de la santé. Les séances de reprogrammation durent en principe une heure chacune et sont espacées de plusieurs semaines pour garantir une bonne intégration pour que le changement soit durable et bien ancré.

Marie-Noëlle Anderson

Pour en savoir plus :
Bruce Lipton – Biologie des croyances – Comment affranchir la puissance de la conscience, de la matière et des miracles
Lynne McTaggert – L’univers informé – La quête de la science pour comprendre le champ de la cohérence universelle
Masaru Emoto – Les messages cachés de l’eau ; Le pouvoir guérisseur de l’eau
Jacques Benvéniste – Ma vérité sur la mémoire de l’eau
Rupert Sheldrake – L’âme de la nature ; Les pouvoirs inexpliqués des animaux ; Sept expériences qui peuvent changer le monde
Deepak Chopra – Le livre des coïncidences : Vivre à l’écoute des signes que le destin nous envoie ; Le corps quantique : Trouer la santé grâce aux interactions corps/esprit
Gregg Braden – L’éveil au point zéro ; Le code de Dieu : le secret de notre passé, la promesse de notre avenir
David Tansley – La radionique et l’anatomie subtile de l’homme
Kishori Aird – L’ADN démystifié ; l’ADN et le choix quantique

Article paru dans la revue Alternatif Bien-être no.59, mars-avril-mai 2007